• Matériels & Accessoires

     

    Le matériel de la sorcière peut être fabriqué par ses soins ou trouvé dans une boutique ésotérique. Ces objets ne pourront être prêtés et surtout devront être consacré avant utilisation.

    La sorcière s’entoure d’objet et d’ustensile très particuliers, les uns ayant une fonction, d’autres étant symboliques, certains servant à se concentrer. Il n’est pas nécessaire de tous les posséder pour pratiquer un rituel, certains pouvant être remplacés par des objets plus communs 

    L'autel : Positionnement de vos outils


                                              L'autel : positionnement de vos outils

    Voici les principaux objets utilisés dans les rituels :

    • La baguette

    baguette

    La baguette est l'instrument magique par excellence. Elle représente le feu, la force, et le pouvoir du sorcier. Elle sert à diriger les énergies vers un point précis et à brasser les potions magiques du chaudron. Elle est également utilisée pour tracer le cercle magique dans lequel on s'enferme pour évoquer les esprits et écarter les forces du mal, les démons et autres puissances maléfiques.

    Elle doit mesurer environ 45 centimètres, et toujours être confectionnée par vos soins. De plus, il est recommandé de prélever le bois sur une branche morte plutôt que la couper sur un arbre vivant. Elle symbolise l'élément Feu dans certaines traditions, tandis que dans d'autres elle est associée à l'Air, tout comme l'Athamé.

    Voyons plus de détails ci-dessous !

    La baguette est traditionnellement faite de bois, et vous auriez tout intérêt à la confectionner vous-même. Tout d'abord, parce que votre baguette sera alors vraiment personnalisée, parce qu'elle vous correspondra au mieux, mais aussi parce qu'en la faisant vous y mettrez déjà un peu de vous même et un peu de votre énergie.

    Les baguettes du commerce sont souvent très chères, et l'origine du matériau n'est pas toujours connue. De plus, elles incluent peut-être des éléments qui ne seront pas nécessaires pour votre pratique, ou elles se révéleront trop fragiles à l'usage.

    Comment choisir le bois ? Promenez-vous en forêt, et soyez à l'affût d'une belle branche tombée au sol. Pas besoin de chercher du bois de la taille d'un manche de pioche ! Cherchez plutôt quelque chose qui sera bien droit, léger, et maniable. Si vous ne trouvez pas de branche idéale du premier coup, ne désespérez pas, c'est juste que le moment n'était pas approprié pour une telle trouvaille. Revenez quelques jours plus tard, et faites au besoin une demande à la Déesse...

    Lorsque vous aurez trouvé LA branche, vous le saurez. Tout d'abord, laissez une offrande au pied de l'arbre qui vous offre cette baguette. Il peut s'agir d'une pièce de monnaie, de nourriture, d'un cristal, etc. Remerciez l'arbre pour ce cadeau, et coupez la branche à la bonne dimension. La dimension idéale varie en fonction des gens, mais la longueur d'une baguette devrait être égale à la distance entre le pli au creux de votre coude et l'extrémité de votre médius. Enlevez délicatement l'écorce, passez la baguette au papier de verre (papier sablé) pour la lisser.

    Si vous vous sentez une âme d'artiste, vous pouvez personnaliser votre baguette avec des outils de pyrogravure, des encres, des pierres, etc. Laissez sécher le bois avant de le décorer ! Les possibilités sont infinies. Il est aussi possible de se fabriquer une baguette pour chaque usage. [Certains rituels exigent une baguette "jetable", que l'on doit enterrer à l'issue du rituel].

    Quel bois choisir ?

    Traditionnellement, on utilise certains bois pour certains usages. En voici quelques-uns, mais la liste n'est pas exhaustive. Vous pourrez trouver d'autres correspondances en vous renseignant un peu sur les propriétés magiques des divers bois

    Bambou : protection, chance, excellent contre la magie "noire".
     Bouleau : pour les rituels de guérison, et de magie "blanche" en général.
    Cerisier : amour, divination.
    Chêne : tous les rituels ! très efficace cependant pour les rituels solaires, druidiques...
    Cyprès : longévité, réconfort.
    Figuier : divination, fertilité, amour.
    Noisetier : pour la magie bénéfique.
    Pin : soins, protection, bannissements, questions d'argent.
    Poirier : amour.
    Pommier : amour, soins.
    Saule : divination, rituels lunaires, féminins.
    Sorbier : pour les rituels de protection.

    Rangez votre baguette dans un tissu blanc, à l'abri des regards. Consacrez-la comme tout autre outil. Vous pouvez de temps en temps la "recharger" en la laissant quelques heures à la lumière de la pleine Lune.

    Elle symbolise la volonté et la pureté.

    • L’habit de cérémonie

    Habit-de-ceremonie.JPG

     Il s’agit d’une robe longue, en lin, avec une capuche [car certains sortilèges peuvent s’effectuer à l’extérieur].

    Cette robe peut être de deux couleurs, selon les sortilèges et le type de magie employé.

    Une robe blanche pour les sortilèges de magie blanche ou de magie rouge

    Une robe noire pour les sortilèges de magie noire.

    Seule une ceinture en corde épaisse (avec 2 nœuds à son extrémité) au niveau de la taille le maintien.

    Il est possible de porter des vêtements dessous, mais uniquement de la même couleur que la robe.

    L’habit de cérémonie peut être remplacé par des vêtements plus communs, mais impérativement de la même couleur, par exemple, pour effectuer un sortilège de magie blanche, vous pouvez vous vêtir d’une chemise blanche, d’un pantalon blanc, de chaussures blanches...

    Le Sel

    le sel

    Le sel est un ingrédient important en magie et ce surtout en magie blanche. En effet, le sel est de nature protectrice et purificatrice, lorsque l'on relève les règles de magie blanche, elles en font parties.

     Balai 

    http://www.lacoupedesfees.com/c/160-category/les-balais.jpg

     Chasse les énergies négatives avant et après les rituels.

    Le Traditionnelle balai permet de nettoyer l'espace sacré du cercle magique avant de commencer un rituel. Par ce geste, la Sorcière chasse et nettoie les énergies négatives et prépare son espace à recevoir une "charge" qu'elle déterminera lors de son rituel. Le mini-balai appelé "besom" servira selon le même principe, à balayer l'espace sacré du sanctum ou de l'autel avant tout travail magique.

    • L’athamé

     le couteau

     L’athamé est une sorte de poignard avec une lame tranchante des deux côtés. Il sert à couper les plantes et les racines lors des préparations et peut servir à dessiner le cercle magique en extérieur.

     Elle représente l'air et le pouvoir de la sorcière.

    Peut être remplacé par un petit couteau avec un manche en bois.

    Le Mortier


    Le mortier est indissociable du pilon, ils servent à broyer les ingrédients et à les mettre en poudre notamment lorsqu'un philtre est en préparation.

    En effet, en poudre les ingrédients pourront être mieux dissous dans l'eau et pourront mieux se mélanger. Aussi l'encens est constitué de poudre de plantes à l'origine.

     Ce mortier devra donc, s'il a été utilisé lors de la préparation du rituel, se trouver dans le cercle magique pour qu'il n'y ait aucune perte d'énergie. Ainsi le rituel effectué sera d'autant plus efficace et réussi. 

    Bien entendu, lors d'un rituel de magie blanche, ce mortier sera purifié avant n'importe quelle préparation pour respecter les règles de purification et de protection de cette magie.

    • Le bol d’offrande

    bol d'offrande

    Généralement en bois ou en pierre, le bol d’offrande sert de réceptacle aux ingrédients du rituel.

    Il est toujours disposé dans le cercle magique, à droite de la bougie journalière.

    Le bol d’offrande symbolise la terre.

    Peut être remplacé par un bol en gré.

    • La coupe

    la coupe

    La coupe doit être soit en cristal, pour les rituels de magie blanche ou les rituels de magie rouge,

    soit en bois, pour les rituels de magie noire ou les rituels de haute magie.

    Elle est toujours placée à gauche de la bougie journalière, à côté de l’encens.

    • L’encensoir

    l'encensoir

    L’encensoir sert à faire bruler de l’encens spécifique pour chaque rituel, c’est le symbole de l’air

    Il sert à purifier et à nettoyer la pièce.

    L’encensoir peut être de divers matériaux, mais le plus efficace est celui en laiton.

    Il est placé à gauche de la bougie journalière.

    Peut être remplacé par n’importe quel encensoir.

    Le Chaudron

    chaudron

    En métal (fonte ou laiton) ou en terre, le chaudron sert à la préparation des potions et des philtres. Rempli d'eau, il sert aussi à voir l'avenir remplacent ainsi le miroir magique. 

    La Cloche

    Cloche-d-autel.JPG


    De cuivre ou de cristal. Sert à annoncer le début et la fin des rituels; ou a invoquer une déité particulière.

    • Le grimoire

     grimoir

    Le grimoire est le livre de la sorcière blanche, tandis que le livre de la sorcière noire est appelé « livre des ombres ».

    C’est en quelque sorte le journal intime de la sorciere.

    Il est généralement très épais, plus de 200 pages en parchemin, avec une couverture très robuste, en cuir.

    Tous les rituels doivent y être inscrits, leurs résultats, bons ou mauvais, ainsi que toute modification.

    Peut être remplacé par un cahier d’une centaine de pages, ne servant qu’à cet usage.

     Talismans, Pentacles et Amulettes

    En général confectionnés pour se protéger, ce sont des objets plus ou moins puissant. Dessus sont gravés ou inscrit des signes consacrés. Il faut respecter pour leur fabrication les jours et les heures planétaires favorables.....

     Tous ces objets ne doivent servir qu’aux rituels de magie blanche, de magie noire ou de magie rouge.

     Ils doivent être conservés à l’abri, chacun enveloppé dans une étoffe blanche.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :